Accueil Présentation

PRÉSENTATION

Un espace au service du développement de la Microfinance

Depuis sa création, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité a placé le développement durable au cœur de sa stratégie. Ainsi, plusieurs actions visant l’insertion des démunis dans le circuit économique ont été menées.

Parmi celles-ci, le microcrédit s’est révélé comme un outil efficace de lutte contre l’exclusion et la pauvreté.

Pour permettre à une frange plus large de la population cible d’accéder au microcrédit, la Fondation a décidé de soutenir les acteurs du secteur pour qu’ils puissent développer leur activité et, in fine, offrir des horizons d’espoir et de dignité à de nombreux bénéficiaires.

C’est ainsi que, conformément aux Hautes Instructions Royales, et en concertation avec les acteurs du microcrédit au Maroc, la Fondation a créé le Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire (CMS) qui a été inauguré le 8 novembre 2007 par Sa Majesté le Roi.

Activités du CMS :

Le Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire déploie ses actions à travers trois axes majeurs :

  • La formation du personnel des associations de microcrédit et de leurs clients bénéficiaires ;
  • Le développement d’un système d’information, de documentation et de veille sectorielle par le biais de l’Observatoire de la Microfinance ;
  • La promotion de la Micro-Entreprise et l’appui à la commercialisation de ses produits et services.

1 – Formation des agents des associations de microcrédit :

La formation vise particulièrement à développer et à conceptualiser les pratiques du microcrédit et à transférer le savoir-faire acquis des acteurs du microcrédit de par leur expérience sur le terrain. Elle se donne comme objectifs de :

  • Participer au développement des compétences opérationnelles et managériales du personnel du secteur du microcrédit au Maroc ;
  • Organiser des ateliers de formation, des séminaires et des conférences ayant trait aux différents aspects du métier de la microfinance ;
  • Former des formateurs qualifiés qui prendront en charge la formation au niveau local et régional ;
  • Favoriser le transfert des connaissances et le savoir-faire entre les associations de microcrédit nationales, mais aussi avec les institutions internationales ;
  • Mener des études pour déterminer et évaluer les besoins en formation du secteur ;
  • Constituer une base de données ressources répertoriant les compétences et expertises nationales dans le domaine ;
  • Mettre à la disposition des associations de microcrédit, l’infrastructure du CMS pour organiser leurs propres actions de formation.

2 – Observatoire de la Microfinance :

L’Observatoire de la Microfinance a pour principaux objectifs de :

  • Mettre à la disposition des utilisateurs du CMS, un fonds documentaire composé d’ouvrages de référence, de revues spécialisées, de publications d’institutions internationales, de documents officiels, de fichiers audiovisuels et de sites internet dédiés au secteur, etc. ;
  • Suivre l’évolution du secteur, tant au niveau national qu’international et réaliser des études sectorielles ;
  • Nouer des relations d’échange et de coopération et de partenariat avec les Centres de recherche et de documentation à travers le monde ;
  • Editer une revue spécialisée dans le domaine de la Microfinance au Maroc ;
  • Traduire des documents et ouvrages de référence traitant de la Microfinance ;
  • Organiser des manifestations pour promouvoir la Microfinance au Maroc.

3 – Promotion de la Micro-entreprise et appui à la commercialisation :

L’axe « Promotion de la Micro-entreprise et appui à la commercialisation » a pour principaux objectifs de :

  • Permettre aux micro-entrepreneurs de développer les capacités managériales et les qualifications professionnelles nécessaires pour une meilleure commercialisation de leurs produits grâce à des formations dédiées (exemple : Education Financière) ;
  • Doter les bénéficiaires de moyens logistiques leur permettant de faire connaître leurs produits ;
  • Etre l’interface des bénéficiaires avec les réseaux du commerce solidaire ;
  • Elaborer un espace virtuel pour l’exposition des produits des bénéficiaires ;
  • Organiser des foires itinérantes d’exposition et de commercialisation dans les différentes régions du Maroc.